Jean-Martin Charcot, Paul Richer, Pierre Fédida, Georges Didi-Huberman
Les Démoniaques dans l'art
Collection : Scènes
220 pages
bibliographie, index
120 illustrations noir et blanc
format 27 x 22 cm
ISBN 978-2-86589-012-5
épuisé
1re édition : 1984
Auteurs :
Jean-Martin Charcot, Paul Richer, Pierre Fédida, Georges Didi-Huberman
facebook Partager sur Facebook

Charcot n'a pas seulement ouvert la voie à la psychanalyse freudienne par le biais de l'hypnose et de la clinique. Il a aussi interprété des tableaux, élaboré une esthétique.
Les Démoniaques dans l'art, publié en 1887 - jamais réédité, introuvable aujourd'hui - constitue le tout premier ouvrage où l'histoire de l'art a été scrutée par l'œil d'un médecin des névroses. C'est dans les grandes scènes de possession démoniaque et de guérisons miraculeuses - peintes par Andrea del Sarto, Raphaël, Rubens et bien d'autres - que Charcot a retrouvé la forme même de l'hystérie, quelquefois dans sa plus fine précision clinique.
Mais à travers ce regard nouveau porté sur les images, Charcot propose en même temps une interprétation pathologique des phénomènes de la possession, de l'extase, du miracle. La Foi qui guérit (1892), considéré comme le « testament philosophique » de Charcot, esquisse une véritable théorie du miracle thérapeutique - question qui n'a rien perdu de son actualité, tant dans la sphère religieuse que dans la sphère médicale.