Georges Didi-Huberman
Le Cube et le visage
Autour d'une sculpture d'Alberto Giacometti
Collection : Vues
244 pages
index
83 illustrations noir et blanc
format 23 x 18 cm
30.50 €
ISBN 978-2-86589-040-8
ISSN 1150-2428
1re édition : 1993
2e édition : 2007
Auteur :
Georges Didi-Huberman
facebook Partager sur Facebook

Ce livre constitue la première monographie entreprise à propos de la sculpture la plus étrange, la plus atypique, de Giacometti : il s'agit du Cube, considéré comme le seul objet « abstrait » de l'artiste. Inexplicable à ce titre dans une œuvre vouée, paraît-il, à la « recherche de la réalité ».
Mais le faisceau de questions, d'hypothèses et d'analyses formelles ou historiques dont ce livre littéralement entoure l'objet ouvrira au lecteur de toutes nouvelles perspectives. Étude minutieuse d'une élaboration figurale étendue sur deux ou trois années - soit entre 1932 et 1935 - à travers les dessins, les gravures, les sculptures et aussi les textes de Giacometti, l'essai de Georges Didi-Huberman permet de découvrir dans le Cube un objet, à la charnière de ses époques « surréaliste » et « réaliste », où l'artiste articula quelques-uns des paradigmes essentiels à son art dans la longue durée : rapport des corps à la géométrie ; séparation du visage et du crâne ; iconographie de la mélancolie ; et enfin le problème du portrait, qui oblige devant cette sculpture à penser la notion inédite d'un « anthropomorphisme abstrait ».

Philosophe et historien de l'art, Georges Didi-Huberman enseigne à l'École des hautes études en sciences sociales. Il a publié une trentaine d'ouvrages sur l'histoire et la théorie des images, notamment chez Macula (Invention de l'hystérie, La Ressemblance informe), chez Minuit (entre autres La Peinture incarnée, Devant l'image, Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Atlas ou la gai savoir inquiet) et chez Flammarion (Fra Angelico - Dissemblance et figuration).