Mary Carruthers, Diane Meur
Le Livre de la mémoire
La mémoire dans la culture médiévale
Collection : Argô
464 pages
bibliographie, index
33 illustrations noir et blanc
format 24 x 16 cm
30.50 €
ISBN 978-2-86589-069-9
ISSN 1271-9536
épuisé
1re édition : 2002
Auteurs :
Mary Carruthers, Diane Meur
Traducteur :
Diane Meur
facebook Partager sur Facebook

Pour Mary Carruthers, qui traite de la transmission du savoir au Moyen Âge, le point de départ n'est ni le livre, ni l'image mais, en amont, la mémoire en tant que scène originelle où s'accumule l'archive et où, par divers protocoles précisément réglés, s'inventent les pensées nouvelles.

Dans l'immense tissu conjonctif de la mémoire médiévale circulent, épars, des textes - d'Aristote à Quintilien, d'Augustin à Thomas d'Aquin, des Psaumes à Chaucer. Les auteurs les confrontent, les rassemblent, les « rapiècent » in abstracto, avant de les coucher sur le vélin des manuscrits, selon des procédures parfois étrangement proches de nos manipulations informatiques.

Or, voici que le livre, à son tour, réactive l'appareil mnémonique, pointe dans la marge l'argument décisif (notae, tituli), accole texte et glose, suscite de nouveaux montages spéculatifs par l'efficience de la mise en page : « Le livre, écrit l'auteur, à la fois résulte de la mémoire et l'alimente. »

Médiéviste, spécialiste renommée des arts de la mémoire, Mary Carruthers est doyenne de la faculté des lettres, des arts et des sciences de l'université de New York. Elle a publié plusieurs ouvrages dont le dernier, Machina memorialis. a paru en 2002 chez Gallimard. Le Livre de la mémoire a été réimprimé huit fois en langue anglaise depuis 1992.