André Bazin, Hervé Joubert-Laurencin
Écrits complets, 2 volumes sous coffret
2848 pages
5 index
52 illustrations noir et blanc
format 24 x 16 cm
149.00 €
ISBN 978-2-86589-102-3
1re édition : 2018
Auteurs :
André Bazin, Hervé Joubert-Laurencin
facebook Partager sur Facebook

Les Écrits complets d’André Bazin (1918-1958) rassemblent pour la première fois tous les articles écrits par celui qui fut, sans conteste, l’un des plus importants critiques de cinéma mondiaux. Cofondateur des Cahiers du cinéma, figure tutélaire des jeunes critiques et cinéastes de la Nouvelle Vague, ce théoricien majeur de l’après-guerre aux multiples apports n’a jamais cessé d’être passionnément discuté jusqu’à aujourd’hui. C’est pourtant un Bazin largement méconnu que le lecteur découvrira au fil de ces pages. Ce dernier pourra y suivre à la trace la pensée du premier critique de cinéma du Parisien libéré (à la Libération de Paris), de Radio-Cinéma-Télévision (ancêtre de Télérama) et de France Observateur (devenu le Nouvel Obs), du premier chroniqueur et théoricien de la télévision française naissante qui, observant les films et les émissions télévisées au jour le jour, cartographie sans boussole ni soutien les multiples bouleversements esthétiques et techniques du cinéma. Dans le sillage de ce découvreur du néo-réalisme s’intéressant à toutes les parties du cinéma, écumant les festivals alors naissants afin de documenter les productions du monde entier, c’est un foisonnant corpus de films qui s’offre à l’exploration renouvelée du lecteur. Face à l’animateur de ciné-clubs, l’envoyé spécial, l’interviewer et le théoricien, celui-ci jugera toute l’étendue d’une écriture éprise d’ouverture, diversement adressée au public populaire des quotidiens et aux érudits des grandes revues intellectuelles de son époque (Arts, Esprit, Les Temps modernes), sans jamais perdre sa précision d’observation, un discret humour, le goût du paradoxe et un désir constant d’équité dans ses évaluations.

Classés chronologiquement et découpés en vingt-quatre scansions – comme vingt-quatre images par seconde – introduites chacune par Hervé Joubert-Laurencin, éditeur scientifique et préfacier de l’ou- vrage, et épousant volontairement le rythme, le souffle, les pulsations d’une vie d’écriture entre 1943 et 1958, ces Écrits complets offrent à l’amateur curieux une chronique au jour le jour des années 1940 et 1950 par le biais du cinéma ; il transmet au cinéphile l’émotion de la redécouverte de films méconnus, d’autres devenus célèbres depuis et, au chercheur en cinéma, un outil désormais incontournable, augmenté d’un appareil critique complet.

Professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma à l’université Paris Nanterre, Hervé Joubert-Laurencin est un spécialiste incontournable d’André Bazin. Il a dirigé plusieurs projets de recherches directement consacrés à cet auteur (colloques internationaux, ouvrages) et constitué une base de données en ligne de ses articles (Baz-in). Parmi ses nombreuses publications, citons Le Sommeil paradoxal. Écrits sur André Bazin et l’ouvrage collectif Ouvrir Bazin, Éditions de l’Œil (2014), ainsi que, aux Éditions Macula, Accattone de Pier Paolo Pasolini, scénario et dossier (2015). En 2018, il réalise avec Marianne Dautrey Bazin Roman (Production Acqua  alta,  75 minutes), documentaire  consacré au projet de film inachevé d’André Bazin sur les églises romanes de Saintonge.